Quelles sont les causes les plus fréquentes du retard menstruel ?

Quelles sont les causes les plus fréquentes du retard menstruel ?
Ta Boutique > Blog > Quelles sont les causes les plus fréquentes du retard menstruel ?

Bien qu’il génère toujours une pointe d’anxiété, le retard menstruel n’est pas une fatalité. retard de règles est considéré comme tout à fait normal par les médecins, même pour celles qui ont un cycle régulier. Si vous cherchez une grossesse c’est bien sûr le signe que le désir de maternité s’est concrétisé. Dans le cas contraire, un retard de règles peut être effrayant. « Et si j’étais enceinte sans le vouloir ? Pourtant, la cause n’est pas forcément un bébé en route : les raisons sont multiples. Voyons les 10 plus courantes, en plus du retard dû à la grossesse.

Retard des règles et régularité du cycle

Une prémisse est cependant fondamentale : le concept de retard est inextricablement lié à la régularité de notre cycle menstruel. Si nous sommes très ponctuellesmême un jour fait la différence. Au contraire, s’il est très décalé (un mois dure 26 jours, le suivant 32, pour donner un exemple), il devient beaucoup plus complexe de comprendre si l’on est réellement en retard. Chacun d’entre nous connaît son propre corps et, par conséquent, sait à quel point le retard peut être important.

Retard de règles dû à la grossesse

Lorsqu’on essaie d’avoir un enfant, on regarde le calendrier et sa fertilité. avec anxiété et trépidation, en espérant évidemment que les règles ne surviendront pas du tout. On est conscient que ce retard n’est peut-être pas vraiment causal, mais c’est le premier et merveilleux « signal d’alarme » qui indique que l’objectif a été atteint. Quelques jours de retard suffisent déjà à faire d’une femme une femme d’affaires. test de grossessemême si la plupart d’entre nous le font déjà le jour de leurs règles (la patience n’est pas la vertu de celles qui veulent devenir mères). Il existe d’ailleurs sur le marché des tests très précoces qui peuvent être effectués quelques jours avant les règles. Certaines mères ressentent déjà les maux classiques de la grossesse avant même le retard.

découvrez aussi :  Culotte Menstruelle Bio : Confort & Écologie au Service de Vos Règles

Retard de règles dû au stress

C’est peut-être la raison la plus fréquente d’un retard de règles alors que l’on n’est pas enceinte. Une vie trépidante, une période de travail très lourde, un deuil ont des conséquences sur l’ensemble de l’organisme, hormones comprises. Les stress affecte négativement la production de gonadotrophines, ce qui retarde ou empêche l’ovulation. Ainsi, en cascade, c’est l’ensemble du cycle qui est affecté.

Retard des règles dû aux variations de poids

Un poids normal est également très important pour la santé reproductive. Avez-vous déjà pensé que la balance a également une influence sur votre cycle menstruel ? C’est en effet le cas. Les deux extrêmes (l’excès de poids ou la maigreur) ne sont pas bonnes pour vous car elles jouent un rôle important dans l’ovulation et donc dans tout le cycle. C’est pour cette raison que celles qui veulent un enfant doivent partir d’un poids normal et correct. De plus, les personnes qui souffrent de troubles alimentaires voient souvent leurs règles disparaître pendant une longue période.

Retard de règles dû au syndrome des ovaires polykystiques

Le syndrome des ovaires polykystiques est unealtération endocrinienne caractérisée par une hypertrophie des ovaires, la présence de kystes ovariens et certains dysfonctionnements endocrinologiques et métaboliques (par exemple la résistance à l’insuline). Ses symptômes comprennent également des troubles menstruels, tels que l’irrégularité, l’absence de menstruation pendant plusieurs mois, des cycles insuffisants ou prolongés. S’il est accompagné d’autres signes, le retard peut donc être un indicateur de ce syndrome, qui n’est pas toujours facile à diagnostiquer : plusieurs examens sont nécessaires, notamment des dosages hormonaux, de la glycémie, de l’insulinémie, des échographies, etc.

Retard de règles dû à un dysfonctionnement de la thyroïde

Si la thyroïde fonctionne trop peu (hypothyroïdie) ou trop (hyperthyroïdie), le système reproducteur en pâtit inévitablement. Cet organe est en effet responsable de du métabolisme et régule la production d’hormones. Si son fonctionnement n’est pas parfait, des retards menstruels peuvent survenir. De temps en temps, il est bon de faire des tests pour évaluer la fonction thyroïdienne.

Retard de règles dû à un sommeil irrégulier

Dormez bien et au moins 7 heures par nuit est également très important pour la santé reproductive. Les personnes souffrant d’insomnie ou exerçant un travail posté (par exemple les infirmières, les médecins ou les ouvriers) peuvent voir leur cycle menstruel complètement « déréglé » et subir ainsi des retards apparemment injustifiés.

Retards menstruels pour la ménopause et la périménopause

La ménopause coïncide avec le moment où la femme termine sa période de fertilité. Le cycle disparaît lorsque le réserve ovarienneChacune d’entre nous naît avec une réserve d’ovocytes non limitée, qui diminue progressivement au fur et à mesure qu’un ovocyte est libéré chaque mois. L’âge moyen de la ménopause est de 50 ans, mais c’est un événement variable : pour certaines, elle survient tôt, juste après 40 ans. La périménopause est la période qui précède la ménopause et au cours de laquelle certains signes avant-coureurs commencent à se manifester, tels que le retard, voire l’absence, du flux menstruel.

découvrez aussi :  Comment fonctionne le test de grossesse et quand le faire ?

Retard menstruel et sport de compétition

Activité physique très intense, telle que celle pratiquée à un niveau compétitifpeut entraîner des modifications du cycle menstruel, telles que l’irrégularité ou, dans les cas extrêmes, l’aménorrhée (absence de menstruation). Mais ne vous inquiétez pas. Cela se produit si vous n’êtes pas suivie de près par un bon entraîneur sportif. Il faut toujours s’en remettre à des experts.

Retard de règles dû à la prise de médicaments

Parmi de nombreux effets secondaires que les médicaments peuvent provoquer et qui figurent généralement dans la notice, il existe également des modifications du cycle menstruel. Certains types de produits pharmaceutiques (comme certains antidépresseurs, antiépileptiques, antipsychotiques, antibiotiques ou cortisone pris sur une longue période pour le traitement de maladies chroniques) peuvent être à l’origine d’un retard.

Retard de règles dû à la pilule contraceptive

Lorsque vous décidez d’arrêter une contraceptif hormonal comme la pilule, parce que vous voulez tomber enceinte ou pour toute autre raison, il n’est pas certain que votre cycle revienne immédiatement à la normale. En effet, la pilule bloque l’ovulation, si bien que lorsque vous l’arrêtez, l’équilibre hormonal peut mettre un certain temps à revenir à ce qu’il était, en particulier chez les femmes qui ont normalement un cycle irrégulier.

Retard de règles dû à la grippe

Comme d’autres « maladies saisonnières », une mauvaise grippe qui vous oblige à rester au lit avec de la fièvre, des maux de tête, un rhume et des courbatures peut également entraîner des « déséquilibres« Le malaise généralisé affecte tout le cycle, mais cela ne doit pas vous alarmer. Le malaise généralisé affecte tout le cycle, mais cela ne doit en aucun cas vous alarmer. Il passera dès que vous vous sentirez mieux.

Retard de règles dû à la grossesse : que faire ?

La première chose à faire pour dissiper tout doute concernant un retard de règles est certainement de procéder à un test de grossesse. Les tests à domicile (il suffit de les mouiller avec de l’urine) et les échantillons de sang, qui sont beaucoup plus fiables, conviennent tous les deux. Les bêta hCG apparaissent d’abord dans le sang, c’est donc le test sanguin qui donne le plus de certitude. En cas de retard, un appel téléphonique au gynécologue ne fait pas de mal.

découvrez aussi :  L'ovulation douloureuse : de quoi s'agit-il et comment la traiter ?

En attendant de vérifier que vous êtes bien enceinte, agissez comme si vous l’étiez, en suivant les conseils suivants les bonnes règles pour la femme enceinteprendre de l’acide folique, manger sainement, prendre les bonnes précautions contre la toxoplasmose (pas d’aliments crus, surtout la viande et les saucisses, bien laver les fruits et les légumes, éviter le contact direct avec les fèces de chat et la terre), ne pas consommer d’alcool, ne pas fumer, faire de l’exercice physique modéré.

Retard de règles, mais pas de grossesse : que faire ?

Si l’on exclut la grossesse, il faut essayer de comprendre ce qu’est le retard menstruel. cause du retard des règles. Lorsque vous y reviendrez, la solution est à portée de main.

  1. Le stress. Si c’est le cas, vous devriez essayer de le réduire autant que possible. Ménagez-vous des espaces où vous pourrez faire ce que vous aimez, comme voir des amis, aller à la salle de sport ou cultiver un hobby.
  1. Poids. Trouver son poids de forme, c’est aussi avoir un cycle plus régulier et éviter les retards. Demandez conseil à un nutritionniste ou à un diététicien pour perdre (ou gagner) les kilos dont vous avez besoin.
  1. Syndrome des ovaires polykystiques. Le traitement de ce trouble endocrinien dépend de ses manifestations physiques. Il va de l’utilisation de contraceptifs oraux aux traitements de la fertilité et aux médicaments destinés à augmenter la sensibilité à l’insuline.
  1. Dysfonctionnement de la thyroïde. En général, l’administration de thérapies ad hoc pour normaliser la fonction thyroïdienne suffit à rétablir des cycles menstruels réguliers sans qu’il soit nécessaire de recourir à d’autres traitements.
  1. Manque de sommeil. Pour le travail posté, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire, à moins de se mettre d’accord avec son patron. Il existe de nombreux produits pour vous aider à dormir naturellement, du thé à la camomille à la mélatonine.
  1. Ménopause et périménopause. Si les règles sont absentes ou retardées en raison de l’arrivée plus ou moins imminente de la ménopause, il n’y a rien à faire. Il faut toutefois tenir compte du fait qu’il peut s’agir d’un cas sporadique.
  1. Sport de compétition. Faites confiance à un entraîneur sérieux et bien préparé, qui connaît également le fonctionnement du corps féminin et ne vous charge pas d’entraînements trop durs pour votre corps.
  1. Drogues. Si vous avez pris un médicament pendant un certain temps, pour traiter une affection temporaire, le retard n’était qu’accidentel. Tout rentrera dans l’ordre dès que vous l’arrêterez. Si le traitement est plus long, soyez patient.
  1. Pilule contraceptive. Si, après l’arrêt de la pilule, votre cycle n’est pas redevenu régulier immédiatement et que vous avez dû faire face à un retard désagréable, rassurez-vous. Au bout de 2 à 3 mois, tout se stabilisera à nouveau.
  1. La grippe. L’état de malaise à l’origine du retard disparaîtra en quelques jours. Dès que vous vous sentirez mieux, votre cycle menstruel reprendra également comme il était avant cette période temporaire.

Les informations publiées dans cet article ne se substituent pas à un avis médical. Nous vous invitons à le consulter en cas de doute ou de besoin.

Rate this post

Laisser un commentaire