Ce qu’il faut faire avant la conception

Ce qu'il faut faire avant la conception
Ta Boutique > Blog > Ce qu’il faut faire avant la conception

La grossesse est sans aucun doute l’une des périodes les plus importantes pour une femme, mais il y a certaines choses à faire avant de tomber enceinte. En effet, il est nécessaire d’organiser non seulement la période de gestation, mais aussi la période qui la précède afin d’assurer une santé maximale au bébé et à soi-même. Commencer une grossesse sans avoir fait certaines choses analyses et l’élimination de tous les facteurs de risque pourrait s’avérer dangereuse. Voici donc quelques mesures à prendre avant la conception.

La visite chez le gynécologue est considérée comme indispensable lorsque le test de grossesse est positif. Consulter le médecin à l’avance présente toutefois des avantages, car cela permet de vérifier l’état de l’appareil reproducteur et de connaître les éventuels obstacles à la conception.

En outre, la visite a également pour but de reconstruire le système reproductif et son état, et de connaître les éventuels obstacles à la conception.anamnèse les antécédents familiaux et personnels : le gynécologue pourra ainsi évaluer les facteurs de risque de maladies héréditaires, de malformations génétiques, etc. Le spécialiste peut alors faire effectuer certains tests, sur la base des antécédents médicaux du couple, afin d’intervenir à un stade précoce en cas d’anomalie.

Conception et Toxo-test

Parmi les examens prescrits par le gynécologue, il y a le fameux Toxo-test qui permet de savoir si la future maman possède des anticorps contre la toxoplasmose. Cette dernière est une maladie qui, si elle est contractée pendant la grossesse, peut interférer avec celle-ci de manière très grave. Il n’existe pas de vaccin contre la toxoplasmose, mais certaines règles d’hygiène sont indispensables : éviter de manger de la viande crue ou de la charcuterie et de toucher des excréments de chat.

découvrez aussi :  Ce qu'il faut savoir sur la phase ovulatoire du cycle

Se faire vacciner contre la rubéole

Les vaccinations sont incontestablement importantes pour nous protéger de certaines maladies. Avant une grossesse, si vous n’en avez pas contracté, vous devez vous faire vacciner contre la la rubéole. Cela semble être une maladie banale, du genre « que nous avons tous eu dans notre enfance », mais avec un baby bump, elle est risquée pour le fœtus.

Pour savoir si vous l’avez contractée, vous devez faire le test de dépistage de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Rubeo-testégalement prescrit par le gynécologue. S’il est négatif, il faut se faire vacciner. Le vaccin doit être administré quelques mois avant le désir de grossesse, car le virus est actif, même s’il est atténué, et risquerait de causer des dommages si vous tombiez enceinte immédiatement.

Conception et apport en acide folique

L’acide folique est un supplément qui doit être pris pendant la période préconceptionnelle, au moins un mois avant un rapport sexuel non protégé, et poursuivi pendant au moins le premier trimestre.

L’acide folique a l’avantage de prévenir les anomalies du tube neuralcomme le spina bifida. La dose moyenne recommandée est de 0,4 mg par jour. Elle ne doit être augmentée que dans des cas exceptionnels, comme chez les femmes obèses ou épileptiques. Dans ces cas, on peut prendre jusqu’à 4-5 mg d’acide folique par jour.

Lire la suite : L’acide folique, pourquoi le prendre dès la conception ?

Conception et activité physique

Pour tomber enceinte, il est important de faire de l’exercice afin d’atteindre un poids normal et de suivre un mode de vie sain. L’activité physique a des effets positifs sur la fertilité et peut vous aider à arriver à la grossesse dans une condition physique optimale. Il suffit de se promener, de nager ou même de faire du vélo. L’élément clé est la constance.

Adopter un mode de vie sain

Pour que la grossesse se passe bien, il est nécessaire.. :

découvrez aussi :  Sommeil paisible : comment apaiser les pleurs de bébé la nuit ?

– supprimer alcool et le tabagisme ;
– interdire la consommation de tout type de drogues;
– en essayant d’atteindre un poids normal ;
– éviter les deux insuffisance pondérale que le surpoids, comme causes possibles de problèmes de grossesse.

Pour les deux derniers points en particulier, il est conseillé de revoir ses habitudes de vie. l’offreCette dernière doit être aussi saine, variée et équilibrée que possible.

Conception : pap-test et prélèvement vaginal

Le test de Papanicolaou permet d’exclure d’éventuelles pathologies de l’appareil génital. col de l’utérus.
Si nécessaire, la future mère peut également être soumise à un prélèvement vaginal sur les conseils du gynécologue : ce dernier permettra de détecter des infections vaginales telles que le candida, par exemple. Chez les femmes de plus de 35 ans, un bilan mammaire est recommandé.

Attention aux médicaments

Lorsque vous décidez d’avoir un enfant, il est absolument nécessaire de consulter votre médecin. médecin pour tout médicament que vous prenez ou que vous prendrez prochainement, y compris des formulations apparemment plus simples. Certains composants peuvent ne pas être indiqués pour les femmes enceintes.

Votre médecin doit également être informé si vous prenez des compléments alimentairestous ne conviennent pas aux « attentes sucrées ».

Conception et conditions de travail

La santé du lieu de travail n’est pas un aspect secondaire. Il est important d’éviter l’exposition à des substances toxiques, à des produits chimiques ou à toute situation susceptible de provoquer des infections. Même avant la grossesse, ce sont des risques à ne pas prendre.

Avoir des relations sexuelles au bon moment

Avoir des rapports sexuels au bon moment est crucial lorsqu’on essaie de concevoir un enfant. En particulier, ils doivent être concentrés sur les jours de fertilité maximale de la femme, afin d’augmenter les chances de conception.

En général, l’ovulation se produit vers 14e jour du cycle (sur un cycle de 28 jours). Mais comme il s’agit d’une donnée subjective, il faut être attentif aux symptômes de l’ovulation.

découvrez aussi :  Gérer la diarrhée en grossesse : Causes, Risques et Solutions

Les informations publiées dans cet article ne remplacent pas les conseils de votre médecin. Nous vous invitons à le consulter en cas de doute ou de besoin.

Rate this post

Laisser un commentaire